DEDICACE A MES OREILLES : Chronique

Qobuzz.jpg
Youtube.JPG
Velvet Underground_Loaded_1.jpg

    VELVET UNDERGROUND  - LOADED  : 1970  (Pressage E.U. 2016)

Un Autre Velvet

LOADED est le dernier album studio du groupe avec Lou REED.

Il y aura bien un dernier album sans lui en 73, SQUEEZE, avec les frères YULE aux commandes et sans Sterling MORRISON, mais ce disque n’aurait jamais dû sortir sous l’étiquette VELVET UNDERGROUND étant donné qu’aucun des membres originaux ne figuraient alors dans le groupe. Il n’en reste pas moins que SQUEEZE est un disque surprenant et agréable à écouter.

 

Revenons à LOADED qui est avec le recul du temps un petit bijou.

 

Après l'éviction de John CALE, écarté du groupe par Lou REED lui-même, le VELVET engage un jeune musicien, hyper doué et multi instrumentiste, Doug YULE. Il joue d’ailleurs sur une partie des chansons du disque VELVET UNDERGROUND sorti en 69, sur lequel figurent les dernières prestations de John CALE.

 

Bien sûr, c'est un tournant musical pour le groupe car John CALE, avec sa voix, sa participation aux textes et surtout le son de son violon électrique, faisait partie des éléments  essentiels de leur identité musicale.

 

Si cette perte ne se ressent pas pleinement sur leur 3ème album, elle fait cruellement défaut sur LOADED sorti en novembre 70.

C'est un nouveau VELVET que l'on découvre sur ce magistral album, un VELVET beaucoup moins sombre et lugubre, mais beaucoup plus pop et commercial.

Le groupe a d’ailleurs quitté VERVE et a signé chez ATLANTIC.

 

L'apport de Doug YULE est la principale raison de ce changement de cap, et des chansons comme WHO LOVES THE SUN, I FOUND A REASON, OH!SWEET NUTHIN' et surtout RIDE INTO THE SUN, montre à quel point le VELVET change d'orientation musicale.

On est ici très loin de THE GIFT, SISTER RAY, LADY GODIVA'S OPERATION ou VENUS IN FURS.

 

On retrouve tout de même le son primaire du groupe sur NEW AGE et THE OCEAN, et les rocks brutaux chantés par REED, HEAD HELD HIGH et TRAIN ROUND THE BEND, nous ramènent tout droit vers WAITING FOR MY MAN ou I HEARD HER CALL MY NAME.

 

Mais le point essentiel de ce disque est que Lou REED n’est plus l’unique chanteur du VELVET. Il se dit que Lou REED avait des problèmes de voix pendant l’enregistrement et c’est pour cette raison que Diyg YULE le remplace. Personnellement, j’ai du mal à y croire.

Quoiqu’il en soit, je reste persuadé que cet album aurait été bien meilleur avec la voix de REED sur tous les titres.

 

Qui plus est, le choix des morceaux est très discutable. Le groupe a un nombre important de chansons au moment du mixage. Alors pourquoi n'a-t-on pas inclus RIDE INTO THE SUN, I'M STICKING WITH YOU, OCEAN ou I LOVE YOU, 4 titres fantastiques, à la place de chansons secondaires comme HEAD HELD HIGH, LONESOME COWBOY BILL ou TRAIN ROUND THE BEND?

Totalement incompréhensible.

 

Je reste persuadé que le départ de Lou REED du groupe, pendant le mixage de l'album, est dû en grande partie à cette frustration. Steve SESNICK, le producteur, a paraît-il décidé beaucoup trop de choses sans l’aval de  Lou REED qui ne l’a pas supporté.

Imaginez RIDE INTO THE SUN, un titre d'une beauté sans pareil, chanté par la voix de Lou REED.

Même chose pour OH! SWEET NUTHIN', lequel avec les intonations et le phrasé inimitable du LOU aurait eu toute autre allure.

Je n'ai jamais accepté ce fait, et j'ai toujours été réticent, voire frustré, à l'écoute de cet album.

 

Pourtant, Lou REED va faire un cadeau d'adieu inestimable à ces anciens compères, avec deux chansons fantastiques, les deux locomotives de LOADED que sont SWEET JANE et ROCK & ROLL.

Lou REED a-t-il fait mieux avec le VELVET? Pas sûr.

 

SWEET JANE est une chanson miraculeuse, éternelle. Ce riff et ce phrasé de Lou REED sont sans doute ce qui se fait de mieux dans la musique ROCK. C'est grandiose.

ROCK & ROLL est superbe également, mais je trouve que le mixage aurait dû être plus pêchu.

 

Lou REED, voyant qu'il perd le contrôle du groupe depuis l'arrivée de YULE et le contrat signé avec ATLANTIC, s'en va donc et s'embarque pour Londres fin 71 afin de se lancer dans une carrière solo.

Sur son 1er album, intitulé simplement LOU REED début 72, il reprendra une grande partie des titres de LOADED.

 

Beaucoup diront que Lou REED n'a jamais plus retrouvé le niveau atteint avec le VELVET.

Je ne suis pas d’accord avec ça.

Sa carrière solo a connu des hauts et des bas, à l'image de celle de DYLAN, mais il fait partie des rares musiciens à avoir été capables de sortir des chefs d'oeuvre alors que tout le monde l'avait déjà enterré depuis longtemps, et que plus personne ne l'en croyait encore capable.

Ses deux albums, NEW YORK et SONGS FOR DRELLA, sortis en 89 et 90, en sont la preuve.

C'est le signe des très grands.

DYLAN l'a fait souvent, et vient de le refaire une 4ème fois avec son inespéré dernier album TEMPEST.

 

LOADED a été réédité à de nombreuses reprises en CD et en Vinyle. Il y a même une version CD avec une grande quantité de titres écartés au moment du mixage final.

Parmi ces titres, l’écoute de RIDE INTO THE SUN vous fera pleurer, tellement c'est beau.