DEDICACE A MES OREILLES : Chronique

Qobuzz.jpg
Youtube.JPG
Leon Redbone_Champagne Charlie_1.JPG

    LEON REDBONE - CHAMPAGNE CHARLIE  : 1978  (Original US)

                  Champagne pour les Uns ...

Après 2 albums très réussis, ON THE TRACK et DOUBLE TIME, Leon REDBONE entre en studio fin 77 pour enregistrer son 3ème album, CHAMPAGNE CHARLIE.

C’est sans doute son meilleur disque à ce jour.

Il n’y a bien sûr aucune nouveauté notable sur CHAMPAGNE CHARLIE. REDBONE utilise toujours sa bonne vieille recette à base de reprises de vieux titres américains des années 20 et 30.

Mais ce qu’il y a de nouveau sur cet album, c’est l’amélioration de la production qui aboutit à un son assez fabuleux. L’écoute du vinyle est une expérience assez incroyable en soi et nous donne l’impression que les musiciens sont la pièce d’écoute.

Pour avoir un aperçu de la qualité du son, il n’y a qu’à se pencher sur le titre SWEET SUE, magnifique chanson de Will HARRIS et Victor YOUNG, sur lequel le sax baryton de Vince GIORDANO est saisissant de réalisme. Même Pepper ADAMS sur l’album CHET de Chet BAKER ne parvient pas à sortir de son sax de telles sonorités. On a l’impression que le métal de son instrument se tord littéralement.

 

Ce qui fait la classe de Leon REDBONE, ce sont les interprétations qu’il fait de ces vieux standards.

A chaque fois, il s’approprie le morceau et nous en livre une lecture bien à lui, tout en finesse, toujours accompagné de sa guitare acoustique dont il joue d’ailleurs remarquablement, et entouré d’un groupe très soudé constitué de vieux requins de studio, qui s’entendent à merveille.

 

L’album débute par le très rythmé CHAMPAGNE CHARLIE suivi du superbe PLEASE DON’T TALK ABOUT ME WHEN I’M GONE où REDBONE se la joue crooner.

C’est à partir de SWEET SUE que l’album passe dans une nouvelle dimension et décolle réellement. Ce ne sont ensuite que des mélodies fantastiques jouées par un groupe hors pair maîtrisant à merveille ce vieux répertoire tout en y ajoutant une patte personnelle.

Les plus belles sont THE ONE ROSE, YEARNING (JUST FOR YOU) dont le refrain est à tomber, sans oublier le solennel I HATE A MAN LIKE YOU et le célèbre BIG BAD BILL.

 

A sa sortie, CHAMPAGNE CHARLIE obtient un grand succès auprès de ses nombreux fans et Leon REDBONE repart, toujours avec son chapeau et ses lunettes, faire la tournée des petits clubs de jazz du Canada et des Etats-Unis.

Il ne fera sa 1ère tournée en France qu’en 89 après la sortie d’un de ses meilleurs albums SUGAR. Antoine DE CAUSNES l’invitera d’ailleurs sur le plateau de l’émission NULLE PART AILLEURS.

 

Pour ceux qui ne connaissent pas la musique de Leon REDBONE, ce disque sera à coup sûr une révélation.