DEDICACE A MES OREILLES : Chronique

Qobuzz.jpg
Youtube.JPG
Aerosmith_Get Your Wings_1.JPG

 AEROSMITH - GET YOUR WINGS : 1974  (Original US)

         La Marque de Fabrique d'Aerosmith

J’ai découvert ce merveilleux groupe qu’est Aerosmith avec leur 2ème album, sorti en 1974, GET YOUR WINGS.

Ce disque est monumental et c'est ici que le gang de Boston a forgé ce son si particulier.

 

Les duels de guitares entre Perry et Whitford sont un carnage perpétuel. La voix de Tyler si particulière, avec cette façon parfois dissonante de chanter attire immédiatement l'auditeur.

GET YOUR WINGS est la marque de fabrique d'Aerosmith. C'est à partir de là que ce groupe devient essentiel et il va enfoncer le clou avec les 2 suivants qui marqueront l'apogée de leur carrière avec TOYS IN THE ATTIC et ROCKS.

 

A l'époque de GET YOUR WINGS, les membres du groupe étaient tous très jeunes et Tyler, l'aîné n'avait que 26 ans à sa sortie, Perry 24, Whitford et Kramer 22 et Hamilton 23.

Pourtant, il y a une maîtrise et une énergie de vieux briscards.

Beaucoup ont par la suite tenté d'imiter le style Aerosmith, comme Legs Diamond, mais c'est certainement MOXY, un combo canadien qui l'a le mieux plagié avec son album RIDIN' HIGH, hautement recommandable.

Tout GET YOUR WINGS est un carnage, une furie... un must absolu.

Il y a beaucoup de classiques du groupe ici, comme le morceau d'ouverture SAME OLD SONG AND DANCE, LORD OF THE THIGHS qui deviendra un de leurs favoris en concert avec son fameux duel de guitares ou encore S.O.S (TOO BAD), mais les 2 morceaux qui cassent la baraque sont SPACED et WOMAN OF THE WORLD qui terminent la face 1.

Là, on assiste à ce qu’ Aerosmith a fait de meilleur.

Le son est d’une tension extrême et le chant de TYLER monte crescendo pour atteindre le paroxysme. PERRY et WHITFORD sont d’une complémentarité rare et tous deux s’échangent bien souvent le rôle de Lead Guitar.

Afin de profiter au maximum du son Aerosmith, il faut absolument posséder les pressages US, d’origine si possible. Le son emplit la pièce d’écoute et l’effet devient infernal.

 

Le titre de l'album est une allusion à une expression utilisée par les Hells Angels pour décrire un acte dont je ne peux parler ici, sous peine de censure.

La pochette est elle aussi très sexuelle, du fait de la posture un peu provocante de Tyler. Sur le booklet du CD, il y a toutes les photos issues de cette session photo, et je dois dire qu'ils n'ont pas choisi la plus choquante.

 

Un dernier conseil à l'écoute de cet album : A ECOUTER FORT... et seul.